Découvrez dans cette interview de Jean-Luc Angibault, les enjeux et besoins des acteurs de la défense en matière de traitement des données 🚀

Jean-Luc Angibault est Président du Data Intelligence Cluster du GICAT et fondateur de Wintellis.

Invenis – Bonjour Jean-Luc Angibault, 
Vous êtes Président fondateur de la société Wintellis, une société de conseil en intelligence stratégique. Vous êtes également le Président du Data Intelligence Cluster, un des clusters du GICAT. Pouvez-vous nous présenter le GICAT ainsi que le Data Intelligence Cluster ? 
 
Le GICAT est un groupement professionnel qui regroupe environ 300 entreprises. Créé en 1978, il était centré au départ uniquement sur les problématiques de défense terrestre et aéroterrestre. Depuis quelques années, il a intégré la dimension sécuritaire. 
 
Au sein du GICAT, nous regroupons une trentaine d’entreprises dédiées à ce que j’appelle, l’intelligence de la donnée. Plus particulièrement, les outils dédiés au renseignement et au Big Data, ce qui nous rattache à l’écosystème défense et sécurité.  
 
Invenis – La donnée dans le secteur de la défense et de la sécurité englobe de nombreux enjeux. On parle aussi beaucoup de souveraineté numérique. 
En quoi est-ce que le GICAT et le Data Intelligence Cluster permettent de promouvoir cet enjeu ?
 
La souveraineté numérique est un enjeu afin de conserver notre indépendance, notre identité. Aujourd’hui tout cela a été rehaussé. D’abord dans le domaine de la sécurité et de la défense pour des raisons de confidentialité, d’autonomie d’appréciation et de décision. La Covid n’a fait qu’accroître tout cela car il y a eu une prise de conscience collective, des autorités mais aussi des citoyens. La domination quasi-totale des solutions outre-Atlantique a provoqué une prise de conscience de ce manque. 
 
Bâtir la souveraineté de la donnée, au niveau national ou européen, est fondamental parce qu’elle structure notre vie tout simplement. La France est assez novatrice dans ce domaine-là. À la fois pour la protection des individus avec la CNIL et le RGPD. Au niveau collectif, on comprend que la donnée est une richesse absolument incroyable car avec le numérique on peut donner à la data une valeur et construire un ensemble de services.
 
Invenis – Pouvez-vous nous dire quels sont les besoin actuels et futurs dans le traitement de la donnée des industries du secteur de la défense en France ? 
 
Les besoins data sont spécifiques puisqu’on est dans le secteur de la défense et de la sûreté. Le premier c’est bien sûr la confidentialité des informations pour des raisons évidentes. La confidentialité est intrinsèque mais son accès aussi doit être étagé. En fonction du niveau de responsabilité, l’accès à l’information sécurisée n’est pas le même. On parle du besoin d’en connaître dans les milieux spécialisés. 
Le deuxième besoin c’est l’accessibilité bien sûr. Cette donnée doit être disponible en permanence. Enfin, dans son traitement, la volumétrie étant débordante et exponentielle, on a besoin de solutions qui permettent d’automatiser à la fois la collecte, la préparation et l’exploitation de ces données. 
 
Invenis – Nous sommes très heureux qu’Invenis rejoigne officiellement, en tant que solution souveraine de Data Preparation, le GICAT et plus particulièrement le Data Intelligence Cluster. En quoi l’arrivée d’Invenis au sein de ce cluster est-elle pertinente ?  
 
L’objectif du cluster est d’assembler les briques pertinentes pour proposer une offre globale cohérente par rapport aux besoins du secteur. Nous avons identifié la valorisation apportée par Invenis dans cette offre globale.
 
Invenis a cette particularité dans la Data Preparation donc dans la mise en forme et la qualité de l’information qui est donnée ensuite à l’exploitation. C’est un nœud particulier qu’Invenis couvre. Aujourd’hui, on n’a pas cette capacité au niveau que le fournit Invenis. Cela donne des solutions extrêmement vivantes et utiles pour les analystes parce qu’on inverse Pareto. C’est-à-dire on passe du temps avec l’intelligence humaine à valoriser cette information mise en qualité, rendue accessible et tout cela en mode automatique. Le facteur temps état extrêmement important par rapport au volume.

Pour aller plus loin :

Découvrez l’article Invenis rejoint le Data Intelligence Cluster du GICAT

Politique de confidentialité (RGPD)Mentions légales – Invenis 2023 – Tout droits réservés – Site web par BALTAZARE