Paroles d’experts – Utilisez la data pour optimiser votre logistique en temps de crise !

Paroles d’experts – Utilisez la data pour optimiser votre logistique en temps de crise !

Votre activité intègre une phase de livraison à vos clients ? La livraison constitue un enjeu important de satisfaction client : disponibilité des produits, délai de livraison, information sur l’état d’avancement de sa commande … Dans la mesure de la satisfaction client, la logistique et la livraison comptent presque autant que l’achat du produit en lui-même !

Pourtant, nous vivons actuellement une crise sans précédent qui oblige toute la chaine logistique à se réinventer, et cela tous les jours. 

 

Alors comment s’adapter et préserver une Supply chain efficiente dans un contexte mouvant et avec beaucoup moins de visibilité ?

Nous avons posé la question à Augustin Gueldry, consultant spécialisé en Supply Chain chez Colicoach :

 

  • Quels sont les enjeux data pour l’entreprise dans cette période de profond bouleversement ?

“Dans ce contexte inédit de crise, on constate un bouleversement profond des supply chain, dans tous les secteurs. Tous les maillons de la chaine sont actuellement perturbés. On assiste donc à une perte de repères, des organisations et des systèmes logistiques en place.

Il serait naïf de penser que la crise ne durera que pendant la période de confinement : elle ira bien au-delà, cela prendra des semaines, voire des mois à revenir en place en fonction du nombre d’acteurs impliqués et de la complexité de chaque chaîne. D’autant que ce bouleversement est mondial et concerne toute la chaine logistique au niveau international (maritime, aérien, terrestre). Du jamais vu en temps de paix depuis des décennies!

Dans ce contexte de perte de visibilité, sans aucun repère ni évènement comparable auquel se référer, les acteurs du secteur logistique ont beaucoup de difficultés envisager l’avenir et à s’y préparer : ils naviguent à vue et probablement pour plusieurs mois. Ils ont donc intérêt à anticiper au maximum.

C’est là que la donnée représente un enjeu important dans un contexte aussi incertain : en analysant leurs données, les acteurs de la Supply (chargeurs, logisticiens, transporteurs, commissionnaire etc…) pourront tirer des enseignements de leurs activités récentes afin de modéliser différents scenarii pour se projeter sur des scenarii de reprise. Ceux qui seront les mieux armés pour gérer l’incertitude sont ceux qui pourront reconfigurer, le moment venu, leurs scenarii en fonction de ce qu’il se passera réellement au fil des prochains mois.

Chaque jour, de nouvelles mesures et de nouvelles incertitudes viendront se rajouter à celles de la veille.La data leur permettra alors de gagner en agilité et donc s’adapter bien plus rapidement à un contexte très changeant.”

 

  • En quoi l’analyse de données a-t-elle fait évoluer l’activité logistique des entreprises ?

” L’analyse de données a apporté cette capacité à la modélisation et à traiter des quantités très importantes de données et des multitudes de combinaison. Comme nous venons de le voir, ceux qui vont rebondir le plus vite sont ceux qui auront la capacité à choisir le meilleur scénario et qui seront suffisamment agiles pour les mettre en œuvre dans les meilleurs délais.

Pour réussir cela, les acteurs de la logistique ont intérêt à avoir constitué leurs bases de données en amont pour pouvoir modéliser et adapter les différents scenarii autant que nécessaire.

Les acteurs qui sont aux commandes des opérations en ce moment sont dans une situation inconnue de tous, personne ne peut comparer la situation actuelle avec une situation ressemblante à celle que l’on aurait déjà vécu. Chaque matin, ces acteurs font face à une nouvelle page blanche, avec de nouvelles situations (un prestataire ou un fournisseur fermé, un produit ou composant en rupture chez le fabricant, une ligne maritime fermée etc…). Pouvoir anticiper différents scenarii pour s’adapter face à une situation que personne ne connait et qui durera probablement jusqu’à la fin de l’année représente un véritable avantage concurrentiel.

Pour prendre un exemple concret, on voit que la couverture géographique et les délais de plusieurs réseaux de colis en France évoluent chaque jour en fonction des règles de confinement, du droit de retrait etc. Cela était totalement inconnu il y a encore seulement 3 semaines, et même inimaginable en février. En 2 jours, les réseaux de points relais ont quasiment tous fermé. Pour les expéditeurs, il a fallu s’adapter en urgence pour proposer des alternatives, et répondre à une demande croissante en livraison.

Dans ce type de cas, la connaissance fine de son activité, des commandes, de ses destinataires permet de poser vite des hypothèses et procéder à un choix d’une organisation. De même, actuellement plusieurs grandes lignes maritimes entre l’Asie et l’Europe ont été réduites comme jamais probablement depuis la 2eme guerre mondiale. Cela pose donc de nouvelles questions : quel impact pour mes approvisionnements. Quelles mesures prendre et comment mesurer leur impact sur ma Supply ? La data va aider à piloter les besoins en termes d’approvisionnement, à mesurer les impacts de l’arrêt du fret maritime sur les approvisionnements par exemple.

Ou encore aider à adapter le mode de transport en fonction de la répartition géographique de ses clients. Une bonne visibilité de son activité est primordiale pour prendre des décisions dans ce contexte inédit et instable.”

 

  • Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui démarre une stratégie data pour son activité logistique ?

 “Je recommanderais en premier lieu d’analyser et décomposer les principales étapes de ma chaine logistique afin d’identifier les principaux points actuels de fragilité. Ensuite, il faut faire un état des lieux de la data dont je dispose et de celle dont j’ai besoin pour me constituer un référentiel en vue de lancer de l’analyse de données. Une fois que j’ai ces éléments en main, je dispose d’outils de simulation et d’aide à la décision.

Par exemple, en décomposant ses étapes logistiques, un distributeur va pouvoir reconfigurer les schémas de transport en fonction de l’évolution de la demande. Typiquement, mon schéma de transport évolue en fonction des commandes, et celles-ci évoluent et vont continuer d’évoluer beaucoup sans forcément de logique avec le passé des 18 derniers mois par exemple. Comme je ne sais pas comment va évoluer ma demande, il va falloir que je maitrise bien mes processus pour pouvoir adapter ma distribution en fonction. Comme la demande varie beaucoup, que personne ne peut me dire comment cela va évoluer, la donnée va vraiment être un outil qui va m’accompagner dans mes besoins de réajustement permanent.Les résultats obtenus sur des dossiers au cours des derniers mois, avant la crise du covid-19, valident la valeur de cette démarche.”

A propos

Après 20 ans d’expérience dans des entreprises de services logistiques et de distribution, Augustin GUELDRY a fondé Colicoach, une société de conseil spécialisée dans la chaîne d’approvisionnement : Digital – E-commerce – Innovation – Datas – Logistique urbaine.
Depuis 10 ans, Colicoach conseille et accompagne, avec enthousiasme et pragmatisme, les entreprises en Stratégie & Opérations pour adapter leur supply chain aux évolutions des pratiques de consommation B2B & B2C et trouver des solutions innovantes. 

Fermer le menu