Objets connectés et Big Data : 3 exemples d’utilisations de la donnée qui vont bouleverser nos usages

Objets connectés et Big Data : 3 exemples d’utilisations de la donnée qui vont bouleverser nos usages

Objets connectés et Big Data : 3 exemples d’utilisations de la donnée qui vont bouleverser nos usages

Révolution technologique et nouveaux usages

Nous vivons une transformation digitale sans précédent. Comparable aux précédentes révolutions industrielles, la révolution numérique transforme peu à peu tous les secteurs de notre activité humaine ainsi que nos usages.

Rappelez-vous, 2007 et le premier Iphone présenté par Steve Jobs, ce n’est finalement pas si loin. Dix ans après en France, selon une étude Deloitte, 77% des Français possèdent un smartphone et pour la première fois, ce taux d’équipement dépasse celui des équipements en ordinateurs. L’usage même du téléphone a été modifié : un téléphone aujourd’hui ne sert plus uniquement à téléphoner, mais à écouter de la musique, regarder des films, faire des recherches sur Internet, regarder ses mails … Bref, petit à petit rentré dans nos quotidiens, le téléphone est devenu un petit bijou technologique toujours plus performant, offrant toujours plus de nouvelles fonctionnalités.

De nombreux nouveaux usages sont venus ponctuer nos quotidiens : nouveaux objets, nouveaux usages, l’accès simplifié à Internet … Au cœur de la révolution technologique, les objets connectés représentent un marché très prometteur, offrant de nouveaux usages tant en B2B qu’en B2C. Gartner prévoit même qu’il y aura plus de 20 milliards d’objets connectés en 2020. Lorsque l’on sait qu’en 2017, ce même Gartner en prévoyait 8 milliards, on comprend qu’à toutes les échelles, cela ne va pas nous échapper.

Mais alors pourquoi une telle croissance dans les objets connectés ? Quel potentiel business se cache derrière l’Internet des objets ?

Nous le savons, la révolution numérique que nous vivons est une révolution technologique portée par la donnée.

La particularité de l’Internet des objets est de pouvoir créer des échanges d’informations entre le monde réel et Internet. Et de collecter ces informations. Le potentiel de valeur autour de l’exploitation des données des objets connectés est donc déterminant. Couplés avec des technologies modernes comme le Big Data et l’Intelligence Artificielle, les objets connectés bouleversent les usages dans presque tous les domaines.

IOT et data : quels usages ?

Selon une étude du cabinet ATKEARNEY parue en 2015, en 2020, en France, 80% des objets connectés concerneront les domaines suivants : logement, supply chain, transport et santé.

Nous serons donc tous a priori, chacun à notre échelle, confrontés à l’utilisation d’objets connectés.

Voici quelques éclairages sur des cas d’usage spécifiques à l’Internet des objets dans différents domaines :

1 . Véhicules autonomes, gestion des flux et cartographie de la voirie

Selon un rapport d’IHS Automotive paru en 2016, il devrait s’écouler 21 millions de voitures autonomes par an entre 2025 et 2035. Ces véhicules autonomes vont représenter une véritable révolution dans le secteur automobile. Ces véhicules ont déjà été entrainés avec de grands volumes de données et ont ainsi « appris » à conduire de manière autonome et à réagir face aux imprévus. Quels cas d’usage peut-on envisager avec l’exploitation des données produites par les voitures autonomes ? Les données de géolocalisation des véhicules vont offrir des possibilités importantes en matière de gestion des flux.

Il sera possible de récupérer toutes les données de flux routiers, de stationnements et grâce à des systèmes de collectes et d’apprentissages de la donnée (Machine Learning), d’anticiper les congestions sur les routes et gérer les places de stationnements.

Jusque-là, rien de bien nouveau. Ce qui pourrait l’être serait d’utiliser ces données de flux pour cartographier les routes, les rues les plus empruntées. Et ainsi utiliser ces données pour anticiper la maintenance de la voirie et les travaux nécessaires !

2. IOT et maintenance prédictive

C’est un cas d’usage que nous avons rencontré avec CityTaps, une entreprise qui œuvre pour la démocratisation de l’accès à l’eau courante dans tous les foyers dans le monde.

CityTaps propose des compteurs d’eau connectés aux sociétés de distribution d’eau dans le monde. Ces compteurs récupèrent des informations sur la consommation d’eau des foyers ainsi que des informations sur la pression de l’eau, les flux, la température des boitiers etc.

En croisant les données de température des boitiers avec des données externes de température extérieure et de pression atmosphérique, nous avons trouvé une corrélation entre la température extérieure et la surchauffe de certains boitiers, en préambule de pannes.

Invenis est en mesure de prédire avec 99,5% de précision la panne d’un boitier.

Ainsi, l’analyse des toutes ces données provenant d’objets connectés, avec des technologies Big Data et Intelligence Artificielle permet d’anticiper les pannes des machines et donc les réparer avant qu’elles ne tombent en panne. Dans notre cas, cela permet d’éviter les coupures d’eau. Pratique, non ?

3. Santé connectée et anticipation des maladies

Le domaine de la santé est également en train d’être bouleversé par la Tech. Dans ce domaine, les objets connectés ont un rôle important à jouer.
Selon une étude de Grand View Research publiée en 2016, on observait 73 millions d’appareils de santé connectés et on estime qu’ils seront 161 millions en 2020. C’est plus de deux fois leur nombre en l’espace de 4 ans !

Les « wearables » et autres objets portés ont le vent en poupe : tensiomètre, pulsomètre, cardiofréquencemètre… Tous ces objets observent et collectent des données personnelles qui ne sont pas forcément accessibles au quotidien. Ils analysent l’historique des données et peuvent envoyer des alertes à celui qui les porte s’ils détectent un comportement anormal, comme par exemple des pulsions cardiaques anormalement rapides. Ces données, très nouvelles, à grande échelle pourront représenter des avancées monumentales dans le domaine des soins. En analysant des données de rythmes cardiaques à grande échelle, en y intégrant des technologies Big Data et Intelligence Artificielle, on est en mesure de détecter les dénominateurs communs préalables à une manifestation anormale du rythme cardiaque comme une crise cardiaque par exemple. En croisant ces données avec d’autres données telles que les comportements physiques, alimentaires, les historiques familiaux, on pourra également anticiper et prévenir et soigner plus en amont certaines maladies.

Les objets connectés représentent donc une petite révolution au sein de la révolution numérique que nous vivons. Les informations recueillies via ces objets connectés, que ce soit dans l’industrie, les services, la santé ou autres représentent des mines d’or de connaissance. Couplés à des technologies de pointe telles que le Big Data ou l’Intelligence Artificielle, ces données pourront amener à une meilleure compréhension des comportements des humains ou des machines, ainsi qu’une prédiction et une prévention tout en finesse.

Parions que nos usages évolueront au gré des innovations connectées !

Sources :

https://www.grandviewresearch.com/industry-analysis/e-health-market

Fermer le menu