webleads-tracker La politique publique de la donnée accélère

L’action publique au temps de la transformation numérique

Déjà bien engagée dans le service public, la transformation numérique du pays a accéléré avec le contexte sanitaire

Depuis plus d’un an maintenant, chaque soir, les Français écoutent attentivement les derniers chiffres de l’épidémie. Finalement, il s’agit là d’une analyse de données quotidienne : on prend des données pour avoir du recul sur le contexte sanitaire à un instant T. 

Ainsi, la data est devenue un outil populaire, permettant de comprendre la situation et son évolution. C’est aussi un outil d’aide à la décision précieux. Concrètement, la data a aidé le Gouvernement à piloter les décisions à prendre face à la pandémie. 

De façon plus globale, la data est un enjeu stratégique majeur dans le secteur public. Au centre des attentions, l’analyse de données est un véritable atout pour l’amélioration de la politique publique, la prise de décisions ou encore le pilotage des budgets. Au cœur de la transformation numérique, les acteurs publics en sont à la fois les garants mais aussi les moteurs. Le Gouvernement a d’ailleurs lancé successivement différentes actions prenant la mesure de sa responsabilité de moderniser l’État.  

La politique publique de la donnée, une stratégie d’État majeure

La présentation du rapport du député Éric Bothorel au Premier ministre, fin décembre 2020, place un premier jalon dans la création d’une stratégie d’État de la donnée. 

En effet, même si la France figure en tête des classements internationaux, le rapport soulignait la nécessité de redoubler d’efforts en matière de transformation numérique. 

Aussi dans son rapport, le député défendait la mise en place d’une politique ambitieuse de l’ouverture des données car il considérait « le potentiel de connaissance et d’innovation […] immense ». L’Open Data est une clé maîtresse à exploiter pour améliorer la transparence et simplifier l’action publique. Selon une étude commandée pour la Commission européenne, l’ouverture des données contribuerait à de la création de valeur économique de l’ordre de 28 Md€ pour 2019*.  

A la suite de la remise du rapport Bothorel, le Premier ministre Jean Castex s’était engagé à donner plusieurs « impulsions politiques » pour entrer dans un « deuxième âge de la politique de la donnée, des codes sources et algorithmes ».

Alors, une nouvelle étape avait été franchie en février, lors du comité interministériel de la transformation publique. Le Premier ministre avait enjoint les ministères à déterminer une feuille de route et avait annoncé l’ouverture de nouveaux jeux de données. 

Le 27 avril dernier, le Premier ministre Jean Castex a diffusé une nouvelle circulaire à destination, cette fois, des ministres et des préfets de région. Plaçant ainsi de nouveaux objectifs encore plus ambitieux dans le déploiement d’une politique publique de la donnée.

Son but est de permettre « une meilleure évaluation des politiques publiques et la simplification des relations entre les usagers et le service public. » 

À lire sur le sujet – Acteurs publics : la data, une opportunité dans la politique publique

Une circulaire pour accélérer et diffuser la stratégie de la donnée 

Cette circulaire pose un nouveau jalon dans la mise en œuvre d’une démarche data considérée comme une priorité stratégique de l’État. 

Adressée aux administrations publiques, cette circulaire leur demande de « mettre en place l’organisation la plus adaptée pour favoriser les synergies entre les services chargés du numérique dans votre ministère » écrit Jean Castex.

Le Premier ministre a demandé à chaque ministère de nommer un administrateur ministériel des données pour le 15 mai 2021. Leur rôle consiste à élaborer la stratégie du ministère en coordination avec la DINUM et d’être « le point de contact des utilisateurs des données et des applications numériques ». 

En parallèle sur le plan territorial, il est demandé à chaque préfet de nommer un référent afin d’accompagner les services décentralisés.

Enfin, le Premier ministre appelle les ministères à définir leur feuille de route pour le 15 juillet. Celle-ci sera ensuite rendue publique le 15 septembre pour présenter la stratégie et les objectifs relatifs à la politique des données.  

Le déploiement de la politique publique de la donnée est un grand pas en avant. Cela peut aussi représenter des enjeux et challenges importants sur le terrain pour tenir les délais et réaliser les objectifs définis. Alors comment réussir ce pari en un temps si court ? Quelle solution pour déployer votre stratégie data ?  

Les données cela vous parle, c’est votre quotidien. Vous disposez d’un volume important de données et souhaitez les exploiter ? Vous voulez obtenir des données fiables, prêtes à être analysées ? Vos agents sont les utilisateurs finaux de cette data et vous voulez qu’ils l’utilisent au quotidien ? 

Invenis, partenaire data des acteurs publics, est référencé à l’UGAP et dans le catalogue GouvTech. Nous vous accompagnons pour mettre en place tous vos cas d’usage adaptés à vos enjeux. Traitement des données, Machine Learning et outils de reporting : notre équipe de Data Analysts réalise pour vos équipes tous vos traitements de données et rend vos données actionnables et utilisables à toutes vos équipes.

Nous aidons de nombreux acteurs publics à valoriser leurs données comme le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. 

L’accompagnement d’experts de la donnée vous permettra d’avoir une méthode éprouvée pour gagner en efficacité et en temps et rendre la donnée accessible à vos agents.

A un mois de la finalisation de votre feuille de route, retrouvez le replay de notre webinar.

Pascal Chevrot, CEO d’Invenis et préalablement Chef du service responsable de l’acquisition des données, de leur traitement Big Data au ministère des Armées, accompagné d’Yves Batel, Chef du bureau de la valorisation des données à la sous-direction des projets et services numériques de la DNUM du Ministère des Solidarités et de la Santé, reviendront vers vous sur les enjeux et méthodes d’exploitation des données dans le secteur public.

Sources : 

https://www.gouvernement.fr/remise-du-rapport-sur-la-politique-publique-de-la-donnee-des-algorithmes-et-des-codes-sources

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf/circ?id=45162

Politique de confidentialité (RGPD)Mentions légales – Invenis 2021 – Tout droits réservés – Site web par BALTAZARE